jeudi 9 juin 2016

Le gel d'Aloe





Depuis 6 000 ans, l'aloès est utilisé tant en phytothérapie qu'en dermatologie ou en cosmétologie. Des études cliniques ont démontré l'efficacité de ses propriétés thérapeutiques dans le traitement de certaines affections dermiques, de troubles gastro-intestinaux et il constitue un excellent antioxydant pour lutter contre le vieillissement cellulaire.

Plante de la famille des liliacées, comme l’asperge, la tulipe, le lys, l'oignon, l'ail et la ciboulette, l' Aloe vera fait partie des monocotylédones. Le plant mesure environ 70 cm de hauteur, ses racines sont peu profondes, et il est constitué d'un nombre variable de feuilles charnues, de forme triangulaire et pointue aux extrémités. De petites épines jaune pâle sont souvent présentes sur le pourtour de ses feuilles. Sa floraison, jaune clair, se présente sur des hampes en forme de trompettes et son fruit est capsulaire. Son gel, une matière visqueuse vert pâle, est prélevé au centre de ses feuilles, tandis que son latex est extrait des petits canaux, présents dans sa tige. Cette plante pousse sur les terrains calcaires et sableux, dans une atmosphère chaude et plutôt sèche. Elle est cultivée industriellement aux Etats-Unis, dans les Caraïbes, aux Philippines ainsi qu'au Mexique.

L’Aloe vera trouverait ses origines en Afrique et dans quelques îles situées dans l'océan Indien. Le gel de cette plante était déjà employé pour soigner les problèmes de peau et la constipation dans la Grèce Antique et en ancienne Egypte. Pour certains historiens, les Espagnols auraient importé les premières plantes d'aloès en Amérique, autour du XVIe siècle. En 1820, il est fait mention de l' Aloe vera dans la pharmacopée officielle des États-Unis et, en 1935, un groupe de médecins américains y a eu recours dans le traitement des brûlures consécutives à l'exposition aux rayons X. Depuis, l'intérêt pour cette plante aux cent vertus n'a cessé d'augmenter à travers le monde.



PARTIES UTILISÉES

Son gel et son latex sont utilisés en phytothérapie et en naturopathie ; en dermatologie et en cosmétologie, seul le gel est exploité.



PRINCIPES ACTIFS

Dérivés anthracéniques de la sève : aloïne, aloe émodine, aloïnosides et hydroxy-aloïnes.

Mono et polysaccharides : cellulose, mannose, glucose, aldopentose et L-rhamnose.

Acides aminés : aspartique, isoleucine, hydroxiproline, lysine, méthionine, phénylalanine, théonine, valine, leucine (acides aminés essentiels) et proline, sérine, tyrosine, acide glutamique, alanine, arginine, cystine, glycine, histidine (acides aminés secondaires). Vitamines : A, B1, B2, B3, B6, B9, B12 et PP.

Éléments minéraux : calcium, cuivre, chrome, chlore, lithium, fer, manganèse, magnésium, phosphore, sodium, potassium et zinc. Enzymes : catalase, amylase, lipase, cellulase, oxydase et phosphatases.

Autres éléments : aloénine, aloésine, acide cinnamique, résistanol, lignine, acide chrysophanique, saponines, huiles volatiles et choline.



UTILISATION EXTERNE



Apaise les brûlures : l’aloe vera est connu pour son action anti-inflammatoire, antiseptique et cicatrisante. Il est donc peu étonnant de le qualifier d’incontournable en cas de coup de soleil (et brûlures au 1er et 2e degré), d’aphtes, de gerçures et de plaies peu profondes. Une application locale du gel d’aloe vera, renouvelée 2 à 3 fois par jour, s’avère alors très efficace!

Un excellent anti-rides : qu’attendre de plus d’une plante présentée comme une fontaine de jouvence et connue pour sa longévité? Riche en antioxydants et en nutriments, l’aloe vera a su démontrer sa capacité à régénérer les tissus cutanés. Son pouvoir hydratant et nourrissant est également puissant, il est donc le meilleur ami des peaux sujettes à la sécheresse. Il s’avère également extrêmement bénéfique sur les peaux acnéiques, ou souffrant d’eczéma et de psoriasis.

Fortifie les cheveux : par voie orale comme par voix externe, l’aloe vera assainit les racines, hydrate les longueurs, répare les pointes fourchues et fortifie le cuir chevelu et préviendrait même contre la chute des cheveux! Découvrez le gel coiffant naturel Biocoiff à l’aloe vera…

Bref, un véritable remède miracle, dont vous pourrez difficilement vous passer… 



Précautions d'emploi de l'Aloe vera

Il est préférable de privilégier les marques qui ne contiennent pas d'aloïne. Il convient d'éviter les expositions au soleil, après une application de gel d’Aloe vera sur la peau, en raison du risque de photosensibilisation.

Il est inefficace en application sur des lésions infectées.

Il doit impérativement être vendu dans un tube ou un flacon pompe opaque. Il se dégrade à la lumière.
Préférez un gel pur à 98% minimum ! C'est essentiel.






Aucun commentaire: