dimanche 26 juin 2016

Les serviettes hygiéniques lavables


Bonjour !

On va parler trucs de fille.

La serviette hygiénique lavable, qu’est-ce que c’est ?

Vous connaissez évidemment la serviette hygiénique jetable, celle qui finit au fond de la poubelle après avoir servi. Bourrée de produits chimiques et hyper polluante, la serviette hygiénique jetable a une durée de vie de quelques heures et son utilisation peut être des plus désagréables. En effet, nombreuses sont les femmes qui développent des allergies, à cause des produits nocifs qui imbibent la partie absorbante de la serviette – celle qui est directement en contact avec les muqueuses…
Et je ne parle même pas des tampons !
Je dois avouer que la question du mode de fabrication des serviettes jetables et des tampons, ainsi que leur élimination me pose problème. Surtout qu'avec les coton-tiges, les préservatifs et les lingettes, c'est une des principales sources de pollution, car beaucoup n'ont pas encore compris que les toilettes ne sont pas des vides ordures !!


Utiliser du lavable, ce n'est pas un retour en arrière !
Maintenant les serviettes lavables sont devenues des innovations techniques. Nous devons renoncer au tout-jetable, le futur est là.




Aussi simple d’utilisation qu’une serviette jetable, la serviette lavable est composée d’une face absorbante (en contact avec la vulve) et d’une face imperméable (en contact avec le fond du slip). Selon la capacité d’absorption, un insert plus ou moins épais est glissé entre les deux couches. Les matières utilisées peuvent différer d’une marque à l’autre, ou d’un modèle à l’autre, mais on retrouve par exemple parmi elles le coton, le chanvre, la polaire… La serviette se fixe sous le slip grâce à un bouton-pression, qui permet également de la replier une fois utilisée.

Et les couleurs !!! Enfin tout est coordonné et joyeux. J'adore.
Noire avec de la lingerie noire... C'est totalement invisible. L'idéal pour des protèges-lingerie pour tous les jours ou la fin du cycle, quelque soit votre slip (même pour les strings).




Le grand avantage de la serviette lavable est son pouvoir d’absorption. Le sang pénètre rapidement la première couche et sèche rapidement. On ne sent pas la serviette collée à ses fesses, la matière est vraiment très douce, pas de sensation désagréable, on n'a pas non plus l'impression de macérer dans du mouillé.
De plus, les odeurs si présentes avec les serviettes jetables sont quasiment absentes grâce à cette absorption rapide – mais aussi grâce à l’absence de produits et de traitements chimiques.

Une fois utilisée, la serviette hygiénique jetable se lave en machine, à 30°C, avec le reste de votre linge. Vous pouvez la faire tremper quelques minutes si elle est vraiment très tâchée, et il n’y a en théorie aucun risque de ruiner votre beau chemisier, mais vous pouvez prendre toutes les précautions nécessaires en profitant d’une machine de linge sombre pour laver vos serviettes.
Pour celles qui sont gênées de mélanger leurs serviettes avec le linge courant, un petit cycle spécial sous vêtements peut faire l'affaire.

Si vous êtes accro sur l'impeccable :
- préférez les couleurs sombres,
- soyez vigilante pour bien faire tremper rapidement
- utiliser du savon détachant (vendu en magasins bio).

Vous pouvez aussi utiliser des huiles essentielles pour désinfecter : arbre a thé, niaouli, lavande...sont des désinfectants.
5 gouttes dans le bac adoucissant de la machine à laver et 10 dans l'eau de trempage à la main.

Elles sèchent à l’air libre en un temps record, mais pour plus de sérénité, il est bon d’en avoir trois ou quatre sous la main pour faire un roulement efficace.


Petit bémol : parce que tout ne peut pas être entièrement rose, il est vrai qu’une serviette lavable est légèrement plus encombrante que sa comparse jetable. Quand elle est utilisée, il faut la stocker jusqu’à pouvoir la mettre à laver.
Il existe pour cela des petits sacs en toile qu’il faut penser à embarquer avec soi. Plus qu’un véritable désagrément, c’est tout simplement une habitude à prendre !


Emma.




Aucun commentaire: